70.3 Aix : Bilan de la 1ère semaine d’entraînement

20 semaines de préparation pour atteindre l’objectif de 4h30′ sur le 70.3 d’Aix en Provence ! Voici le bilan de cette 1ère semaine.

Reprise tranquille avec 2 séances en vélo et 3 en course à pied afin d’être progressif et respecter les ratios de charge pour prévenir les blessures.

La charge d’entraînement de 999ua reste encore faible mais ça va progresser au fil des semaines 🙂 

Lundi 24/12

Une petite séance CP de 8Km dont 5Km Z1ii pour un travail submaximal.

  • La vitesse moyenne sur le bloc de 5Km Z1ii est exactement dans la cible.
  • La dérive cardiaque est élevée pour cette intensité (+9,6%), il va falloir améliorer le rendement énergétique.
  • Le RPE de 4,5/10 est légèrement élevé par rapport à la séance mais c’est en cohérence avec le fort mistral et les enfants qui me suivaient en VTT que j’ai un peu poussé avec le vent de face. 

Mercredi 26/12

Séance de travail alliant force, vélocité et submaximale pour améliorer la synchronisation des unités motrices et par conséquence le rendement mécanique.

  • Cette séance indique union état adaptatif, très satisfaisant pour une reprise de l’entraînement en vélo après plusieurs mois d’interruption.
  • Le RPE de 3 indique un effort peu sollicitant au niveau physiologique.

Jeudi 27/12

Footing à basse intensité pour restaurer l’équilibre du SNA. RAS 🙂

Vendredi 28/12

1ère séance HIT assez exigeante au menu avec 8*5′ Z2ii/ r 1′ Z1i. 

  • La puissance cible a été respecté sur l’ensemble de la séance. 
  • Le RPE est élevé par rapport au type de séance en Z2, ça indique un effort intense et un manque d’entraînement dans ce genre d’intensité.

Samedi 29/12

Nouvelle séance course à pied de 8Km avec un bloc de 5Km Z1ii pour vérifier l’assimilation du système nerveux.

  • L’analyse de la séance est intéressante en fin de semaine de charge. 
  • L’accroche cardiaque montre une réponse adaptative satisfaisante de la branche sympathique du SNA.
  • La dérive cardiaque est identique ce qui indique un rendement mécanique qui n’a pas été impacté négativement par la charge d’entraînement plus élevée que la semaine précédente.
  • Le RPE et la HRR sont identiques pour une intensité similaire, ça inique une bonne assimilation de la charge d’entraînement par le système nerveux autonome (SNA).

Dimanche 30/12 :

GUTAÏ détecte une détérioration du niveau de fatigue grâce au suivi du Wellness. Suppression de la séance course à pied pour respecter les réactions de l’organisme.

Cette 1ère semaine s’est bien déroulée dans ce contexte des fêtes de fin d’année 🙂 Début de la semaine 2/20 !